dame de lotus

7 juillet, 2010

Orgie de Sushi

Classé dans : La saveur de la pasteque,le gout du sake — damedelotus @ 9:00

Orgie de Sushi dans La saveur de la pasteque

on pioche sur le bar tournant
on engloutit dans la bouche sushis et sashimis
on empile les assiettes
une fois le ventre rêpu on fait l’addition

Et parce que c’est pas cher du tout par rapport à la France, on se dit qu’on a qu’une vie et qu’il faut bien en profiter.

 dans le gout du sake

Sushi Express : un peu partout dans Kaohsiung. Plus simple à trouver : 5ème étage du Hanshen à Kaohsiung Arena.

31 mai, 2010

NSYSU International Cuisine Week Festival

Classé dans : La saveur de la pasteque,le gout du sake — damedelotus @ 9:00

NSYSU International Cuisine Week Festival dans La saveur de la pasteque 30197_393871238810_636538810_4269599_262174_n

Début mai, la fac a organisé une semaine de cuisine internationale. Les étudiants étrangers étaient invités à préparer des plats de leur pays respectifs et de les vendre au déjeuner entre 11h et 15h30. cette semaine-là, les lunchbox du campus n’ont pas dû bien se vendre…

(more…)

13 avril, 2010

Ten

Classé dans : La saveur de la pasteque,le gout du sake — damedelotus @ 3:00

Ten  dans La saveur de la pasteque 27257_1404689116793_1219336994_2422320_6344594_n

Chacun a son « baihuo gongsi » (Department Store) préféré à Kaohsiung. Pour beaucoup de Taiwanais c’est Sogo, personnellement je n’y ai jamais mis les pieds. Pour beaucoup d’autres c’est Hanshen Judan car très grand, très luxueux mais pas le plus luxueux, et un grand étage nourriture et un grand supermarché de nourriture d’importation. Moi je préfère un peu plus de sobriété de la sobriété et tout autant de luxe : le Hanshen. Et je l’aime encore plus depuis que j’y ai découvert les restaurants japonais au 3ème sous-sol.

(more…)

28 janvier, 2010

maid restaurant

Classé dans : La saveur de la pasteque,le gout du sake — damedelotus @ 3:00

maid restaurant dans La saveur de la pasteque 19975_1359301782138_1219336994_2311007_4660054_n

A Kaohsiung se trouve un restaurant de style japonais avec des serveuses en tenue de soubrette (tenue noir et tablier blanc).

Le restaurant est tout petit et se trouve près de la gare, au bout d’une rue plein de magasins d’habits. Les clients sont majoritairement des garçons, normal, à la base c’est fait pour eux. Ils viennent principalement regarder des filles, boire un verre, dessiner… des cahiers sont mis à disposition avec dessus le nom des serveuses. Que des garçons qui viennent dessiner les serveuses ou leur écrire des mots doux. Le restaurant sert de la nourriture japonaise comme le concept de la maid-soubrette vient de là-bas.

(more…)

28 décembre, 2009

Conflits culturels

Classé dans : La saveur de la pasteque,le gout du sake — damedelotus @ 17:00

Cette période de fin d’année n’a pas été des plus doucereuses.
Lorsque l’on est dans son propre pays il nous arrive parfois de faire face à différentes éducations reçues par les gens, alors quand on se trouve à l’étranger, il faut alors faire face à une autre culture. Il y a quelques notions clés à savoir mais bien souvent les règles de bienséances se ressemblent toutes plus ou moins.

Ma première immersion en Chine s’est faite au contact quotidien d’une quinzaine de japonais et coréens. Ayant un grand nombre d’amis japonais, je me rends compte aujourd’hui à quel point ils ont eu une influence sur ma personnalité. Le Japon est connu pour être un des pays les plus respectueux, au point que j’ai toujours entendu dire que si les japonais ne pouvaient pas gagner la coupe du monde de football c’était parce qu’ils étaient trop respectueux des autres joueurs sur le terrain.

Ici j’ai été très choquée qu’en karaoké ( passe-temps favori des asiatiques) on ne laisse pas chaque personne choisir une chanson à tour de rôle. J’ai été initiée par des japonais et ça s’était toujours passé comme cela. Quand je suis allée à Paris au karaoké avec des chinois, je n’ai pas vraiment fait attention car je ne voulais pas chanter… je faisais passer mon tour dès qu’on me proposait de choisir une chanson.

Ici chacun dit la chanson qu’il souhaite, il peut en choisir trois à la suite c’est normal, on peut choisir une musique et la mettre en tête de liste d’attente aussi et doubler ainsi tout le monde. Les chants en choeur sauvent la mise.
Et quand on fait une remarque comme quoi cela fait longtemps que l’on a soi-même pas chanté et qu’on veut regarder le catalogue de chansons, on se voit répondre ni bu li mao ! tu n’es pas poli! A ce moment-là, il ne reste plus qu’à prendre sur soi et ne pas y prêter attention.

123

" Autour des Fleurs et... |
safran ou cannelle |
Mes recettes d'alsace |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | La cuisine de Gervaise
| Dans la cuisine de Voodoo (...
| La cabane aux papilles